Genève, 27 septembre- Des leaders de la société civile de pays en voie de développement ont appelé les pays riches à ouvrir leurs marchés et à offrir des opportunités commerciales équitables aux produits des pays pauvres et en voie de développement.
Prenant la parole mardi, à l’occasion d’un programme interactif organisé par l’Observatoire des PMA (OPMA)– un réseau d’organisations de la société des 47 pays les moins avancés- Demba Moussa Dembele, directeur du Forum africain des alternatives, a dit que des politiques, comme « l’Amérique d’abord », font plus de mal aux pays pauvres et en voie de développement. Il a souligné que l’accès aux marchés des pays développés était une question de vie ou de mort pour beaucoup de pays pauvres dans le monde. Monsieur Dembele, qui est aussi président de l’OPMA, a appelé les pays développés à honorer leurs engagements pris dans le cadre du Programme d’Action d’Istanbul.

Le Directeur exécutif du Programme intégré renforcé (PIR), le Dr. Ratnakar Adhikari, a souligné que le commerce peut contribuer à augmenter les opportunités de revenus pour les familles les plus pauvres. Il a dit que les PMA ont besoin d’aide et de soutien de la part des pays développés pour renforcer leurs capacités productives.

Le Coordonnateur international de l’OPMA, Gauri Pradhan, a dit que les PMA comptent seulement pour 1,5% du commerce mondial. Cela met en lumière le fait que malgré le rapide accroissement du commerce entre pays au niveau mondial, grâce à la mondialisation, les PMA n’en ont pas proportionnellement bénéficié. « Au nom de tous les PMA, nous demandons qu’on leur accorde de meilleurs termes de l’échange, davantage accès au marché international, des prix de matières premières stables et un meilleur transfert de technologies appropriées”, ajouta-t-il

Il faut retenir que des 47 PMA, 36 sont membres de l’OMC tandis que sept sont en voie de rejoindre l’organisme chargé du commerce mondial.
A noter que Mme. Daphne Davies, Directrice de LDC News Service (www.ldcnews.com) a modéré le programme de discussions, organisé en marge du Forum Public 2017 au siège de l’OMC à Genève.